Vaccination

Couverture Vaccinale

Les objectifs de la politique vaccinale française

En France, la campagne d'incitation à la vaccination antigrippale a pour objectif principal de réduire l'incidence de la maladie dans les groupes les plus exposés à une grippe sévère.
La loi de santé publique de 2004(1) a fixé comme objectif d'atteindre un taux de couverture vaccinale d'au moins 75 % dans tous les groupes à risque et tout particulièrement celui des personnes âgées de plus de 65 ans.

pdf

Le taux de couverture vaccinale en France

Pendant l'hiver 2011-2012, 23 % des Français se sont fait vacciner contre la grippe, avec des variations importantes selon la tranche d'âge :

Evolution du taux de couverture vaccinale selon l'âge (source GEIG)

courbe taux de couverture vaccinale par âge

Par rapport aux pays européens qui nous entourent, les Français ne sont pas les derniers de la classe, mais pas non plus les premiers. En effet, les Allemands, les Anglais et les Espagnols de moins de 65 ans, de même que les Anglais de plus de 65 ans sont mieux vaccinés que les Français.

L'analyse de la couverture vaccinale chez les sujets qui sont considérés comme prioritaires à la vaccination montre que la gratuité à elle seule ne suffit pas à les amener à se faire vacciner. Les conseils du médecin traitant, la gravité de la maladie, surtout chez les plus âgés, sont d'autres facteurs qui conditionnent la décision de se faire vacciner.

Comment améliorer la couverture vaccinale ?

Près d'un tiers des 65 ans et plus ne sont pas vaccinés alors qu'ils devraient l'être.

Quant aux patients de moins de 65 ans présentant une affection de longue durée, près de 60 % d'entre eux ne sont pas vaccinés, ce qui constitue une grave insuffisance.

Si les récentes recommandations de la vaccination à partir de 65 ans ont abouti à une augmentation substantielle de la couverture vaccinale de la tranche d'âge 65-69 ans, il n'en demeure pas moins que la vaccination des personnes à risque doit être attentivement suivie. Enfin, il est indispensable que la couverture vaccinale antigrippale soit améliorée dans les catégories de personnes particulièrement exposées au virus grippal et susceptibles de le transmettre à leur entourage : professionnels de santé, personnels d'institutions médicalisées et proches de sujets à risque.

D'une manière générale, à titre individuel ou collectif, la vaccination se justifie chez tous ceux qui veulent éviter une absence professionnelle ou une indisponibilité sociale. Concrètement, quelques pistes de réflexion pour améliorer la couverture vaccinale :

(1)GEIG - Bilan de la vaccination antigrippale en France (hiver 2011-2012).